300 N. Washington St.
Suite B-100
Alexandria, VA 22314
info@globalsecurity.org

GlobalSecurity.org In the News




Liberation March 18, 2003

Environ 250 000 soldats a pied d'oeuvre

Les effectifs les plus nombreux stationnent au Koweit

By Jean-Dominique Merchet

A la date du 17 mars, environ 211 000 militaires americains etaient stationnes a proximite de l'Irak, estime GlobalSecurity (1), l'observatoire militaire independant le plus fiable. S'y ajoutent plus d'une trentaine de milliers de soldats et de marins britanniques. Au total, pres d'un quart de million d'hommes, dont plus de 60000 a bord des bateaux, soit dix fois l'effectif present dans la region avant le debut de la crise. Quasiment la totalite des forces que les generaux americains exigeaient d'avoir a leur disposition avant de partir en guerre. Et ce, contre l'avis de leur patron, le secretaire a la Defense Donald Rumsfeld, qui plaidait, a l'automne, pour une operation plus legere, n'impliquant qu'environ 50 000 hommes. Les Americains sont presents dans tous les pays de la region, a l'exception de l'Iran, de la Syrie et du Liban. Ils sont deja en Irak, par l'intermediaire de leurs forces speciales et du Special Operation Group de la CIA, au Kurdistan et sans doute ailleurs dans le pays. Leurs avions volent chaque jour dans les zones d'exclusion aerienne (nord et sud) et attaquent regulierement des objectifs au sol.

La plus grande concentration de forces se trouve au Koweit, avec plus de 100 000 soldats et l'essentiel des moyens blindes. Des unites celebres comme la 101e division aeroportee (qui debarqua en Normandie en juin 1944) ou la 7e brigade blindee britannique (les 'Rats du desert' qui battirent Rommel) sont a pied d'oeuvre.

Cinq groupes aeronavals sont en mer, avec chacun un porte-avions. Le Harry Truman et le Theodore Roosevelt se situent en Mediterranee orientale, le Kitty Hawk, le Constellation et l'Abraham Lincoln croisent dans le Golfe ou en mer d'Oman.

Pres de 11 000 avions sont presents dans la region. Outre les appareils embarques sur les porte-avions, des bombardiers lourds B 52 sont bases dans l'ocean Indien, a Diego Garcia (sud des iles Maldives). Un millier de missiles de croisiere Tomahawk pourraient etre tires des batiments de surface ou des sous-marins. (1) www.globalsecurity.org


Copyright 2003, Liberation